Vendredi 18 novembre 2011 — Dernier ajout mardi 12 juin 2012

La chapelle de Frugie

Renaissance d’une chapelle

Construite en 1839, cette petite chapelle sépulchrale abritait la tombe d’Anet Labrousse, propriétaire, à l’époque, du château voisin de Frugie.

Détériorée lors de la tempête de 1999, cet édifice vient d’être reconstruit à l’identique, avec l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France.

Cette reconstruction en pierres du pays a valeur d’exemple car il est très rare qu’un édifice démoli soit rebâti à l’identique !

La municipalité a souhaité redonner à la commune son patrimoine, héritage précieux de tant de générations.

C’est une belle façon de contribuer à conserver la mémoire d’un pays.

Après avoir reçu le prix national funéraire pour cette reconstruction, le bâtiment a été béni le 19 mai par Monseigneur Mouïsse, évêque de Périgueux et l’abbé Mathieux de La Coquille.

Les descendants de la famille Labrousse, les donateurs et les artisans ayant redonné vie à cet édifice étaient présents.

Une messe pour l’inauguration des vitraux de l’église a suivi, puis le pot de l’amitié au cours duquel une convention entre la Fondation du Patrimoine et la Communauté de Communes du Pays de Jumilhac a été signée.

Signature de la convention Signature de la convention Signature de la convention Signature de la convention Bénédiction de la chapelle Bénédiction de la chapelle Bénédiction de la chapelle Bénédiction de la chapelle