Mardi 22 novembre 2011 — Dernier ajout samedi 24 décembre 2011

Église romane de St Pierre de Frugie

Édifice sous le patronage de St Pierre.

Retour Sommaire

Extérieur

EgliseŒuvre d’art simple et pure dans ses lignes architecturales, l’église remonte aux XIIe et XIIIe siècles, avec des remaniements au XVIIe puis la reconstruction du clocher et de la façade en 1898.

Elle était la propriété de l’abbaye de Boschaud (ancienne abaye ruinée sur la commune de Villars, près de Nontron).

Maintenant située dans le rayon de protection des 500 mètres autour du château, la partie la plus intéressante de cette église est son chevet qui présente une similarité avec celui de l’église de Ladignac-le-Long (près de St-Yrieix).

C’est Guillaume Arlot, seigneur de Frugie, qui fonda cet édifice sous le patronage de Saint-Pierre.

Pour plus de renseignements, consultez les archives départementales de la Dordogne.

à proximité se trouve une chapelle funéraire

Retour Sommaire

Intérieur

L’intérieur présente un réel intérêt.

Nous y admirons deux intéressants retables latéraux de la fin du XVIIIe siècle :

  • l’un est dédié à Saint-Joseph,
  • l’autre à la Sainte Vierge.

Une voûte, en bois, lambrissée, à caissons, avec nervures, est peinte en bleue, couleur du manteau de la Vierge. Ce serait une représentation populaire de la « voie lactée ».

L’ouverture des vitraux du chœur a permis de retrouver des peintures murales autour des baies, ainsi que les restes de litre funéraire.

Une pierre tombale du XIIIe siècle a également retrouvé le chemin de l’église d’où elle avait été malencontreusement sortie en 1966.

Une belle cuve baptismale, de forme circulaire, en granit monolithe du XIIIe siècle a été remise à sa place.

La grille du chœur (table de communion) a été remise en place.

Deux statues sont dans l’église :

  • Une intéressante Vierge à l’Enfant (mutilée) du XVIIIe siècle, en bois peint et doré,
  • La statue de St-Blaise, St-Évêque de Cappadoce invoqué et objet d’une légende populaire pour la guérison et la protection des troupeaux, sont deux statues à noter également.

Ajoutons enfin la présence, à la sacristie :

  • d’une belle parure,
  • de plusieurs vêtements sacerdotaux,
  • de chapes,
  • de chasubles,
  • de manipules,
  • d’une belle bannière de procession de 1896.

Pour plus de renseignements, contactez le maire.

Retour Sommaire